h1

Sculptures par Motohiko Odani

4 juin 2011

Le Japonais Odani Motohiko n’est pas un sculpteur comme les autres ! Photographe et mais aussi vidéaste, cet artiste imagine et confectionne des sculptures organiques et fluides d’un blanc immaculé.

L’artiste japonais Motohiko Odani réalise des sculptures « glorieusement étonnante » (ça c’est de l’expression!). Son style unique a d’abord conquis le Japon, mais à présent sa réputation n’est plus à faire, il a été adopté par le monde entier. En 2003, il a été sélectionné comme artiste pour représenter le Japon à la Biennale de Venise.

Ses installations et autres mises en scène entraînent le spectateur dans un monde onirique où l’on croise une jeune fille chevauchant une licorne dans un décor surréaliste peuplé d’étranges créatures éthérées…

Un envoûtant mélange de végétal et de formes humaines le tout dans une fluidité glaçante !

Le travail de Motohiko Odani est principalement basé sur la sculpture, où il explore des mondes fantastiques où se mélangent monstres et personnages souvent figés en action ou en mouvement.

motohiko odani05

Les travaux de Motohiko Odani parviennent à « désorienter le spectateur de son sens de gravité. »

Motohiko Odani, 'Hollow' exhibition view

Motohiko Odani, 'Hollow: Hydra's Head'

Motohiko Odani, 'Hollow: Pianist/Rondo'
Dans son énoncé de mission, Motohiko Odani affirme qu’il essaie de rendre réel ce qui ne peut être imaginé. Il crée un monde imaginaire de l’impact visuel considérable.

motohiko odani06

motohiko odani07

motohiko odani08

En utilisant une variété de méthodes et de matériaux, Odani a produit de nombreuses œuvres qui capture l’instant-présent de l’être humain.

Odani tente de visualiser le mouvement de l’air qui entoure le corps, en utilisant l’image du corps humain comme support. Il existe une variété de mouvements autour de notre corps – les mouvements physiques qui ne peuvent pas être reconnus visuellement, comme la gravité et la flottabilité, ou des phénomènes spirituels, tels que le qi (l’air) et l’aura qui sont émis à partir de notre corps.

Un exemple, lorsque le vecteur de gravité est altérée, ou lorsque nous succombons à l’extase de l’esprit et le corps, nos corps sont libérés de la pesanteur normale et se déforme. Ce qu’Odani crée en « creux » est l’image rémanente du corps humain qui existe dans cette autre dimension.

« Grâce à l’amour et la douleur qui remplissent l’espace, nous avons une expérience d’un réveil et une extension de nouvelles sensations du corps humain, qui semblent perturber le vecteur de gravité pour ceux qui ont mis le pied dans la salle ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :